CONTACTEZ NOUS !
Tél : 04 56 42 80 70
Fax : 04 56 42 80 71

Ref: EWTGUCE220

CE 220 Formation d’un lit fluidisé (Réf. 083.22000)

En étant traversées par des liquides ou des gaz en mouvement, les couches de particules solides peuvent passer du stade de lit fixe au stade de lit fluidisé.

Les domaines d´ application des lits fluidisés sont le séchage de matières solides, divers processus chimiques, etc.

Le CE 220 comporte deux réservoirs d´ essai transparents pour la formation d´ un lit fluidisé dans l´ eau et dans l´ air.

Une pompe à membrane amène l´ eau d´ un réservoir dans la partie inférieure du réservoir d´ essai de gauche. L´ eau remonte au travers d´ une plaque frittée poreuse.

La plaque frittée supporte une couche de particules solides. Si la vitesse de l´ eau est inférieure à la vitesse de fluidisation, la couche est simplement traversée.

Si la vitesse est supérieure, la couche se fluidise et des particules solides se mettent en suspension. Si la vitesse augmente encore, des particules sont extraites du lit fluidisé (transport).

Un filtre situé à l´ extrémité supérieure du réservoir d´ essai retient ces particules. L´ eau retourne au réservoir.

Le réservoir d´ essai de droite présente une structure similaire à celui de gauche. Il est traversé par un écoulement d´ air produit par un compresseur.

Les deux réservoirs d´ essai sont munis d´ un manomètre pour mesurer les pertes de charge. Les débits volumétriques sont ajustés à l´ aide de vannes et peuvent être lus sur des débitmètres.

Les réservoirs d´ essai sont amovibles, ce qui permet de remplacer facilement la couche de particules solides.

Les particules solides utilisées sont des billes de verre de différentes tailles.



Contenu didactique / Essais


- principes de base de la fluidisation des couches de particules solides

- observation et comparaison de la fluidisation dans l´ eau et dans l´ air

- pertes de charge en fonction de la vitesse d´écoulement

- pertes de charge en fonction du type et de la taille des particules de la couche de particules solides

- détermination de la vitesse de fluidisation et comparaison aux valeurs théoriques calculées (équation d´ Ergun)

- relation entre la hauteur du lit fluidisé et la vitesse d´écoulement

- vérification de l´équation de Carman-Kozeny



Les grandes lignes

- étude expérimentale du processus de fluidisation

- comparaison de la formation d´ un lit fluidisé dans les gaz et les liquides

- pertes de charge dans le lit fixe et le lit fluidisé

- observation optimale des processus à l´ aide de réservoirs transparents



Les caractéristiques techniques

2 réservoirs d´ essai

- longueur: 550mm

- diamètre intérieur: 44mm

- graduation échelle: 1mm

- composition: PMMA



Pompe à membrane (eau)

- débit de refoulement max.: 1,7L/min

- hauteur de refoulement max.: 70m



Compresseur à membrane (air)

- débit volumétrique max.: 39L/min

- pression max.: 2bar



Réservoirs

- réservoir d´ eau: env. 4L

- accumulateur d´ air comprimé: 2L



Plages de mesure

- pression (eau): 0...500mmCE

- pression (air): 0...200mmCE

- débit (eau): 0,2...2,2L/min

- débit (air): 4...32L/min

230V, 50Hz, 1 phase

230V, 60Hz, 1 phase

120V, 60Hz, 1 phase

UL/CSA en option



Informations logistiques
Dimensions et poids

Lxlxh: 750x610x1010mm

Poids: env. 80kg



Liste de livraison

1 appareil d´ essai

1 kg billes de verre (180...300µm)

1 kg billes de verre (420...590µm)

1 documentation didactique



Poids: 80 Kg